Friday, December 8, 2017

Portrait de ville,Wuhan ,Chine.


Situé dans la partie centrale de la Chine, Wuhan est situé au carrefour de la voie du Yangtze et de l'aorte de Jing-Guang(京广) Railroad, il est est la capitale de la province du Hubei. C'est la douzième ville la plus peuplée du pays, et la deuxième plus grande ville de l'intérieur, après Chongqing. Découlant de l'agglomération de trois villes : Wuchang(武昌)Hankou (汉口)et Hanyang(汉阳), Wuhan est la plus grande ville industrielle et commerciale du centre de la Chine et même de la Chine continentale avec des industries telles que la métallurgie, le textile, la construction navale, la fabrication, l'optoélectronique, l'information, la médecine, la chimie et l'automobile. Au cours des dernières années, avec son développement économique rapide, Wuhan est devenue l'une des villes les plus dynamiques du pays avec son classement dans l'économie nationale. La plaine de Jianghan(江汉) où Wuhan est située est une zone agricole importante dans les cours moyens du fleuve Yangtze. La ville de Wuhan, regroupe en 2013 10,2 millions habitants. 

Wuhan est l'une des bases importantes de la science et de l'éducation en Chine, où la science et l'éducation ont toujours été au premier plan dans toutes sortes de compétitions. L’avantage de l'enseignement supérieur est évident : c'est un centre éducatif en Chine centrale. Au premier semestre de 2011, il y avait 83 établissements d'enseignement supérieur à Wuhan, dont 22 collèges publics généraux, 23 collèges privés et collèges indépendants et 7 académies militaires. En outre, il y a 7 universités et universités pour adultes à Wuhan. En 2015, le nombre total d'étudiants de premier cycle et de troisième cycle dans les collèges et universités des collèges et universités de Wuhan a atteint 1 069 500, soit la première place parmi les grandes villes de Chine.

Située au confluent du fleuve de Yangzi et de la rivière Han , Wuhan est la réunion de trois villes qui se faisaient face de part et d'autre de ces deux cours d'eau :
Wuchang : sur la rive droite du fleuve de Yangzi, se caractérise par de vastes et nombreux lacs, vestige d'anciens méandres. On y trouve aujourd'hui la plupart des universités.
Hanyang : sur l'autre rive de la rivière Han, à flanc de colline.
Hankou : où étaient autrefois situées les concessions étrangères, aujourd'hui centre des affaires.
Située à un point traditionnel de rupture de charge sur le fleuve, Wuhan est le premier port fluvial de Chine.








Histoire Gaoshan Liushui(高山流水)à Hanyang
Gaoshan Liushui (Haute montagne et fleuve impétueux) est un morceau composé pour le guqin. Le guqin(古琴) est un instrument traditionnel à cordes pincées. À en croire la légende, ce morceau aurait été créé par Boya pour raconter son histoire avec Zhong Ziqi.




Boya apprit le guqin dans son enfance, jusqu'à maîtriser à fond aussi bien la technique que l'esprit de l'instrument. Un jour que Yu séjournait à Hanyang au bord du fleuve Yangtsé, il admirait la lune d'automne, se sentait en verve et se mit à jouer une pièce sur son guqin. Le bûcheron Zhong Ziqi, qui passait là par hasard, fut enthousiasmé par la musique de Yu. Yu jouait en pensant à la montagne, et Zhong rêvait en se disant : « Ce que j'entends décrit une montagne pareille au Mont Taishan. » Yu joua ensuite en pensant au fleuve, et Zhong s'écria : « Cette fois, la musique évoque un fleuve qui coule ! ». Où que l'inspiration de Yu le conduisît, à chaque fois Zhong le comprenait parfaitement par ses accents. Yu fut ravi de rencontrer enfin un ami capable d'apprécier son art. Les deux hommes se lièrent immédiatement comme deux frères et se promirent de se rencontrer à nouveau, l'année suivante au même endroit, pour poursuivre leur dialogue musical.
L'année suivante, Boya, ponctuel au rendez-vous, apprit que Zhong était entre-temps décédé. Il poussa un long cri de désespoir en se précipitant sur la tombe de Zhong. Puis il s'assit et se mit à jouer un morceau sur son guqin. Le morceau qu'il composa alors, il l'appela Gaoshan Liushui, en souvenir de son ami intime. Lorsque la musique se tut, il s'écria : « J'ai perdu le seul ami qui savait apprécier ma musique, pour qui jouerais-je désormais ? » Et il cassa son instrument en se jurant de ne plus jouer du guqin de toute sa vie, ne laissant à la postérité que ce morceau et l'histoire de son amitié pour Zhong.Gaoshan Liushui est devenu une expression commune dans la langue chinoise, qui exprime l'idée qu'il est difficile de trouver une âme sœur, mais aussi pour décrire une belle mélodie. Des romans, des tableaux contemporains, des films de cinéma, et même des séries télévisées se sont inspirés de cette histoire. La sonde spatiale américaine Voyager I, lancée le 22 août 1977 emportait un disque d'or qui contenait une collection de chansons du monde entier, dont le fameux morceau Gaoshan Liushui qui symbolisait l'humanité à la recherche d'un ami dans l'univers. Aujourd'hui, à Wuhan, capitale de la province du Hubei où, selon la légende, Boya rencontra Zhong Ziqi, une revue s'intitule Zhiyin (l'ami intime), et c'est l'une des revues les plus vendues en Chine.
Hankou est le principal port de la province de Hubei. Il comportait cinq concessions étrangères, obtenues après la dernière guerre de l'opium :une britannique d'environ 55 hectares; une française d'environ 33 hectares en 1896; une russe d'environ 13 hectares; une allemande d'environ 43 hectares; et une japonaise d'environ 32 hectaresLes concessions allemandes et russes furent administrées par le gouvernement chinois après la Première Guerre mondiale.Les Britanniques partirent en 1927 après les émeutes nationalistes. En 1943, la France du régime de Vichy rétrocéda sa concession au gouvernement collaborationniste de Wang Jingwei(汪精卫). Cette rétrocession sera confirmée en 1946 ; le consulat français demeura jusqu'en 1951. Les Japonais partirent après la Seconde Guerre mondiale.
La concession française possédait un consulat, qui a vu passer Paul Claudel en 1897, une église, un hôtel municipal, un commissariat de police et une succursale de la Banque d'Indochine. En 1904, il y avait 599 habitants ; en 1939, plus de 33 450, en majorité chinois. Les Français ne seront jamais plus de 70.Le français est toujours enseigné à l'école à Wuhan.Un consulat de France a rouvert en 1998.Il y a de nouveau, aujourd'hui, une communauté française importante à Wuhan, notamment grâce à l'implantation industrielle de Citroën qui construit la majorité des pièces détachées des automobiles depuis au moins 2006 et construit des automobiles pour le territoire chinois, mais également de Peugeot .La firme automobile française Renault et la « Maison Sud-Ouest France》, dépendant de la Chambre de commerce et d'industrie de la région Midi-Pyrénées, ventant les vignobles français. Rotschild à plusieurs vignobles entre Yantai et Penglai, dans la province du Shandong. Valéo est présent à Jingzhou, une ville proche de Wuhan.
concessions étrangères sur google map





























Wuchan(武昌) est situé sur la rive droite du Yangzi Jiang. Avant d'être intégrée à Wuhan, Wuchang était une ville indépendante.La ville est citée sous le nom de Ou Tchan Fou ou de Ou Tchang Fou dans les récits missionnaires du XIXe siècle. C'est le lieu du martyre de François-Régis Clet et Jean-Gabriel Perboyre. Le 10 octobre 1911, le soulèvement de Wuchang a marqué la fin de la dynastie Qing et le début de la République de Chine.


Manger à  Wuhan 

热干面rè gān miàn, « nouilles sèches chaudes »), nouilles avec sauce sésame, piment, coriandre

Brème de Wuchang (武昌鱼wǔchāng yú)
Doupi

Mianwo