Wednesday, November 15, 2017

Note critique: les logiciels de lexicométrie

Note critique: les logiciels de lexicométrie 

    La lexicométrie consiste à analyser le lexique d'un texte et l’occurrence des mots pour en faire ressortir des statistiques. Avec l'informatique les logiciels permettant de faire cela de manière sûre et rapide ont fleuris, chacun avec des spécificités différentes selon leur programmation. Certains ont une interface épurée et un fonctionnement très simple, comme TagCrowd par exemple. Du texte analysé ressortent visuellement les mots les plus répétés, et des options permettent d'affiner la manière dont l'algorithme repère les occurrences. D'un autre côté Voyant Tools propose une manière de visualiser les résultats différente, plus complète mais aussi plus complexe. A l'aide de graphiques et de différentes options qui permettent de naviguer à travers le texte, l'utilisateur peut traiter les données récoltées avec aisance.

Tuesday, November 14, 2017

Note critique: les logiciels de lexicométrie

Les logiciels de lexicométrie permettent une application optimale et simplifiée de ladite science, c’est-à-dire, des statistiques d'emploi des mots dans un texte ou un discours. Ils permettent une analyse très poussée de la phraséologie et du vocabulaire employé par l’auteur, ce qui donne des clefs d’analyse inédites et intéressantes.
Il existe différents types de logiciels. TagCrowd est un logiciel très simple d'utilisation permettant de visualiser les mots les plus utilisés dans un texte. Il possède quelques options basiques (retirer certains mots, choisir le nombre de mots à afficher…) permettant une première analyse rapide et efficace.
D’autres logiciels vont beaucoup plus loin. On peut citer dans ce cas Voyant Tools. Voyant Tools permet une analyse très poussée du texte, allant jusqu’à segmenter le document et y montrer par un graphique les zones d’apparition de tel ou tel mot. On peut aussi avoir la densité du vocabulaire ou le nombre de mots par phrase, ce qui montre l’étendu des possibilités qu’offre la lexicométrie. Il ne s’agit alors plus seulement d’une simple énumération de mots chiffrés, mais bien d’une véritable analyse du texte à laquelle on peut se livrer. On peut ainsi voir les fréquences d’emploi de mots ou expressions en fonction du temps ou en fonction des idées du texte, et comprendre ainsi les liens qu'il y a entre eux.

Les logiciels de lexicométrie offrent donc une autre analyse possible pour les textes, analyse qui ne vient pas en premier à l’esprit. Cette analyse est grandement facilitée par de tels logiciels qui font tout le travail de dénombrement à notre place, ce qui est un atout évident. On pourra alors étudier le texte sous un angle nouveau, un angle différent et que l’on voit peu souvent mais qui reste au combien intéressant. Cela reste toutefois des logiciels qui ont leurs défauts, perdant parfois une partie du sens des mots ou ayant du mal à lier les mots composés. Cependant, ce bémol n'enlève rien aux avantages de tels logiciels, surtout lorsque l'on compare avec une lexicométrie faite à la main sur un texte qui ne se trouve pas sur ordinateur.

Note critique Voyant

Voyant est un outil informatique de lexicométrie, c'est à dire un logiciel mesurant la récurrence d’apparition des mots. Après avoir essayé plus de trois autres logiciels (TagCrowd, TAPoR, CQPWeb) similaires, mon choix s’est porté vers Voyant qui me paraît plus ergonomique et plus intuitif.

En effet, son utilisation s’avère simple et efficace. Il suffit d’abord de copier ou de coller l’extrait ou le document dans la barre de recherche. La recherche lancée, Voyant ouvre une autre fenêtre sur laquelle apparaît une multitude de mots ayant une couleur et une taille de police différentes. Le résultat du traitement met en évidence les mots récurrents (taille de police plus élevée) et en facilite la visibilité par un jeu de couleurs différencié en fonction des mots présents dans le texte originel. Par ce procédé, on remarque immédiatement la « charpente du texte » et toutes ses « armatures ». Sur une partie de la fenêtre du logiciel, les mots récurrents sont surlignés dans le texte, recontextualisant ainsi son utilisation. Autre fonctionnalité, une courbe schématise la « concentration » du mot récurrent dans telle ou telle partie du texte. Toutefois, la pertinence de l’analyse repose sur la qualité des documents.

Vu les types de sources que je devrais traiter dans mon travail de recherche, Voyant s’avèrera être d’une grande aide. En effet, travaillant sur une somme importante de récits de voyages (sources littéraires) et des coupures de presse, pour la majeure partie numériséesil pourra accomplir un travail préliminaire.


Voyant s’avère donc être d’une grande efficacité pour ce qui à trait aux sources textuelles et surtout pour un corpus de documents littéraires. Cependant, je pense qu’il ne faut l’utiliser qu’à titre indicatif seulement, car il ne remplacera pas l’analyse humaine, et notamment celle de l’historien. 

Les logiciels de lexicométrie Voyant et Tag Crown

Le principe de base de ces logiciels est d’analyser le champ lexical d’un texte et de produire une sélection des termes qui y sont les plus souvent utilisés. Cela permet d’une part de déceler le fil conducteur de la pensée ou du message de l’auteur. Celui-ci aura tendance à utiliser un certains nombre de mots clés plusieurs fois pour appuyer son propos, et cette répétition n’est pas forcément évidente à relever pour le lecteur, en particulier dans un texte long. D’autre part, les logiciels de lexicométrie peuvent s’avérer utiles dans le cadre de la recherche, où l’utilisation des mots n’est jamais anodine. Que ce soit lorsque la recherche est basée sur des mots clés qu’il s’agit de trouver et d’identifier, ou pour une analyse sémantique des discours sur un certain sujet, par exemple. 



Tag Crown est un logiciel de lexicométrie réduit à sa simple expression ; On copie une adresse URL, on télécharge un fichier ou l’on copie-colle directement le texte visé dans une barre de saisie, et en un clic on obtient la liste des mots les plus utilisés, et leur fréquence. Il est possible de modifier quelques paramètres pour ajuster la recherche : nombre maximum de mots inclus dans la liste, fréquence minimale, si l’on veut regrouper les mots similaires,… Il est également possible de télécharger fichier html ou PDF de la liste obtenue. 



Voyant utilise le même principe mais le développe pour affiner encore l’analyse lexicométrique. On peut ainsi connaitre le contexte d’utilisation des mots, avec leurs positions dans les différents segments du texte, les autres mots auquel ils sont le plus souvent associés, et visualiser directement les phrases contenant un mot en particulier. Et les données issues de ces paramètres sont bien sûr isolables, ou peuvent être mises en juxtaposition. On appréciera également une interface lisible, dans laquelle un code de couleur est associé aux mots isolés, et se retrouve d’un graphique à l’autre.

Ces logiciels ouvrent des perspectives intéressantes dans l’analyse des textes que le chercheur peut être amené à étudier, et peut éventuellement porter des pistes inédites à son attention.

Monday, November 13, 2017

Note critique : logiciels de lexicométrie

          La lexicométrie est une science qui étudie l’usage des mots dans des écrits en utilisant des principes de statistiques. Grâce à cela, on peut observer, entre autres, la fréquence d’emploi d’un mot au fil du texte et quand et comment il est utilisé. Des logiciels en accès libres tels que Voyant ou encore TagCrowd permettent d’avoir une analyse lexicométrique d’un texte en quelques minutes.
TagCrowd est un logiciel en ligne très simple d’utilisation. Il suffit de copier le texte que l’on souhaite analyser et le coller dans la barre de recherche du site ou bien de tout simplement communiquer directement le lien du site sur lequel le texte à étudier est présent. TagCrowd va alors en déduire un nuage de mots qui sera le reflet de la fréquence d’emploi de ces mots dans le texte. Sa finalité est certes assez limitée mais peut-être pratique pour avoir un premier aperçu du texte en question.
Voyant est également un logiciel en ligne de lexicométrie mais il offre des résultats beaucoup plus poussés. En effet, quand on entre un texte sur Voyant, il l’analyse non seulement en faisant un nuage de mots regroupant les mots les plus fréquents comme le fait Tagcrowd ; mais il analyse aussi le nombre de mots par phrase et autres statistiques intéressantes. Pour les mots les plus représentés dans le texte, le logiciel nous met à disposition des graphiques qui montrent l’utilisation du mot selon la structure du texte. On peut également directement observer le contexte dans lequel ces mots ont été utilisés car on a directement accès aux phrases qui les contiennent.
Grâce à ces logiciels, et plus particulièrement des logiciels plus précis comme Voyant, il est aisé d’avoir des premières approches du texte. Il nous est alors possible de voir en un coup d’œil comment le texte étudié est structuré et quels sont ces problématiques essentielles. Même si cela ne remplace pas la lecture approfondie des textes, ces outils peuvent être d’une aide précieuse lors d’un travail où de nombreuses analyses de documents sont indispensables.

Chloé Alcaïno

Friday, November 10, 2017

Information bibliothèque méjanes

Votre bibliothèque change ! Fermeture de la Méjanes du 14 novembre au 2 janvier 2018.
Chers adhérents de la bibliothèque Méjanes,

afin de mieux répondre aux attentes des usagers et satisfaire une part croissante des publics, la ville d'Aix en Provence modernise son réseau de bibliothèques, la "Méjanes", les bibliothèques de proximité et les médiabus.
Cette volonté de répondre aux défis du XXIeme siècle se matérialise par la mise en œuvre de 3 plans d'action :
- un réaménagement des espaces de la bibliothèque Méjanes :  nouvelle répartition des collections en pôles thématiques, espaces dédiés à l'information et à l'actualité, aux échanges et à la convivialité,  à la formation, au travail individuel et collectif, à l'accueil des publics handicapés, espaces pour les manifestations et expositions…
- une forte présence du numérique, documents et ressources en ligne, portails, mais aussi  formation et médiation…ateliers de fabrication. 
- la mise à disposition du fonds patrimonial et des archives et leur mise en valeur dans un nouveau batiment (anciennement  Archives départementales) .
- des services améliorés à destination de tous les publics

Ce projet est programmé dans un plan pluriannuel 2017/2020  qui permettra d'effectuer :
  - les travaux nécessaires : entrée sur la rue des Allumettes, amélioration des ouvertures et de la circulation dans les bâtiments.  
  - le renouvellement des mobiliers
  - l'automatisation totale des prêts et des retours dans l'ensemble des bibliothèques
  - l'aménagement de la cour carrée de la bibliothèque Méjanes
  - le remplacement des logiciels informatiques…
  - la création d'un fablab…

Depuis le début de l'été les équipes de la bibliothèque se sont mobilisés pour préparer le déménagement de l'ensemble des documents et leur  réaménagement dans trois espaces totalement reconfigurés :
  - un pôle information et actualités en lieu et place de la salle Arts du spectacle. On y trouvera en particulier la presse ...
  - un pôle arts, littérature et jeune public à la place de l'actuelle bibliothèque adulte et  jeunesse,  avec des collections à la fois matérielles et numériques.
  - Un pôle civilisation, société, sciences et techniques
Une partie de cette nef sera aménagée en espace de travail individuel et  pour le travail en groupe. 

Wednesday, November 8, 2017

Note critique: logiciels de mind-mapping


Les logiciels de mind-mapping permettent de créer un réseau d’informations autour d’une idée centrale en reprenant le concept de transmission synaptique afin que la mise en main soit la plus intuitive possible.  On peut les utiliser que ce soit pour un projet professionnel ou on peut tout aussi s’en servir dans la vie de tous les jours ne serait-ce que pour organiser son planning ou autres….
En effet, l’objectif de ces logiciels de mind-mapping est d’utiliser le processus de réflexion qui s’effectue automatiquement grâce à notre cerveau et de le rendre physiquement accessible grâce à leur interface afin que l’on puisse établir un plan dont toutes les connexions suivent une suite logique et intuitive.

La plupart de ces logiciels sont disponibles gratuitement comme TheBrain et XMind, ils proposent de nombreuses fonctionnalités dont par exemple : le fait de pouvoir lier des fichiers à n’importe quel lien ou pensée. On peut également rajouter des tags afin de retrouver plus facilement la connexion qui nous intéresse dans notre plan, il est aussi possible d’écrire des notes, insérer des captures d’écran, fichiers pour chacune de nos idées, pensées. Le logiciel TheBrain permet notamment de personnaliser la disposition de notre plan mais aussi de changer le thème selon notre envie.

J’ai pour ma part utilisé TheBrain et pense réellement que ce logiciel peut aider beaucoup d’entre nous à élaborer un plan plus facilement que si on le faisait sur une feuille de papier. Ce logiciel permet d’utiliser toutes nos idées sans se perdre dans un fouillis incompréhensible. Cependant, de ce que j’ai pu observer lorsque j’ai manipulé ce logiciel est qu’il faut un minimum d’expérience pour pouvoir comprendre toutes les fonctionnalités et pouvoir les utiliser à 100% de leur potentiel.


Néanmoins, avec un peu d’entrainement cela ne sera plus un problème et compte tenu des avantages du logiciel TheBrain il peut nous faire de gagner beaucoup de temps quant à l’élaboration de notre plan de TER. 

X mind

Note critique sur X Mind


Andy Wachowski  réalisateur américain , célèbre pour la trilogie Matrix évoqué le réel  de la sorte : «  Comment définir le réel ? Ce que tu ressens , vois , goutes ou respires , ne sont rien que des impulsions électriques interprétés par ton cerveau » . Ainsi  l’organe cérébral définit nos pensées , élabore nos idées et schématise nos réflexions  . Si le cerveau définit nos faits et gestes  il est très difficile de structurés nos projets et les mettre au propre. C’est le but  essentiel des logiciels de mind mapping comme Thebrain ou X Mind qui facilitent l’élaboration de notre travail ( personnel ou professionnel ) . Ayant utilisé X Mind  je remarque qu’il nous permet de visualiser et d’organiser nos informations   , constituées pour notre mémoire mais aussi d’organiser son business plan.  Ce logiciel est un système hiérarchique avec pour centre  le thème principal et de nombreuses bulles , idées , découlant de celui-ci et en relations entre elles  .   X Mind peut aussi être employé comme un instrument de Brainstorming : Ainsi dans un de mes cours le professeur s’est servi de l’application pour collecter les idées des élèves sur un thème précis (à savoir la religion) .
En plus d’élaborer un diagramme l’outil dispose de multiples fonctionnalités :
Changement de couleurs , de la typographie , possibilité de liens hypertextes …  X Mind est très pratique pour partager son travail  ( exposés , séminaires , reunions …)  . De là son utilisation est idéal pour des projets de groupe . Il s’inscrit de fait  dans les logiciels anglo-saxons  , développés pour une plus grande productivité . Il n’est pas étonnant qu’X mind soit le logiciel Map mapping le plus populaire : Il est prisé notamment dans le milieu de l’entreprise  et croît dans le milieu académique .

Note critique: logiciels de mind-mapping

http://www.xmind.net/fr/
https://www.thebrain.com/





Note critique: les logiciels de mind-mapping

X-Mind



C’est un logiciel heuristique ou plus simplement de « mind mapping ». Il permet de créer des organigrammes, des cartes et autres schémas. On part d’un sujet principal et on y attache des branches, on hiérarchise petit à petit notre pensée. C’est très simple et intuitif d’utilisation, nous pouvons en effet ajouter des liaisons entre les branches, des branches principales et secondaires, ajouter des images et des liens, insérer du texte ou bien annoter une case. Nous pouvons également imprimer et exporter notre projet sous toutes sortes de formats et même le lier au logiciel Evernote. Dans le cadre de mon mémoire, j’ai commencé à l’utiliser pour organiser ma recherche, cela me permet de mieux visualiser ce que je dois faire et dans quel ordre pour en venir à la rédaction finale de mon mémoire.
Même si au premier abord il semble plus naturel d’utiliser une simple feuille et un stylo, l’avantage par rapport au papier c’est évidemment qu’on peut y revenir à tout moment pour pouvoir modifier et compléter notre schéma, c’est aussi bien souvent plus propre et plus lisible.  
Il est gratuit et simple d'utilisation, pourtant ce type de logiciel n’est pas encore assez malléable à mon goût. Les types de schémas ne sont pas assez divers, j’aurais aimé pouvoir choisir le sens des liaisons entre les branches plus facilement et disposer vraiment les cases où je veux. Il existe également une version pour smartphone et tablette qui n’est pas très différente de la version PC malheureusement alors que grâce au tactile on pourrait beaucoup plus facilement constituer des schémas représentatifs de notre pensée.
Malgré cela, je ne connaissais pas ce genre de logiciels qui peuvent s’avérer très pratique pour constituer des schéma comme on a pu parfois me le demander au cours de mes études, jusqu’ici j’avais toujours utilisé Word et ce n’était pas très pratique.

Tuesday, November 7, 2017

Note critique: les logiciels de mind-mapping

X Mind et The Brain sont deux logiciels de mind-mapping permettant une représentation dans l’espace. Grâce aux logiciels de mind-mapping, on a une vision plus large des idées et des liens qu’il y a entre elles. En effet, contrairement à de simples traitements de texte, on peut hiérarchiser les idées, créer des groupes, les associer entre elles… tout cela dans un espace assez grand et malléable selon nos envies et nos besoins.

Personnellement, j’ai une préférence pour X-Mind dont l’interface est plus facile d’accès et plus intuitive. On peut facilement créer des groupes Sujets et des Sous-Sujets reliés entre eux par différents liens hiérarchiques allant d’une simple flèche à une accolade englobant plusieurs groupes, en passant par les « sujets flottants » liés par des relations. Il y a une multitude de possibilités pour organiser et réorganiser facilement son travail et ses idées, ce qui permet un travail efficace et facile d’accès. La possibilité de créer des notes est un plus non négligeable pour développer ses idées sans encombrer l’espace et ajoute au côté pratique du logiciel. The Brain est plus accès sur les liens directs entre idées en se ciblant sur un sujet et les sujets qui lui sont directement liés. Le logiciel y perd un peu en vue d’ensemble, ce qui pour moi, lui faire perdre de son intérêt ; étant donné que c’est l’atout principal de ces logiciels.


Les logiciels de mind-mapping sont intéressants pour créer une hiérarchie d’idées et de sujets et ajuster les liens qu’ils ont entre eux. Ils sont donc parfaitement adaptés à la construction d’un plan ou à la hiérarchisation des idées. Avoir une vue d’ensemble des idées est leur principale qualité, et on peut en plus citer toutes les autres fonctionnalités qui en font des logiciels originaux très appréciables pour la recherche.

X-mind et TheBrain : note critique

X-Mind est un logiciel de mind-mapping qui permet de créer un plan détaillé d'à peu près tout ce que l'on veut. Le mind mapping sert à organiser ses idées, pensées ou autres en créant autour d'un noyau (disons le grand thème de notre sujet) diverses bulles reliées à ce même noyau. Bulles qui peuvent être reliées entre elles également et donner des sous-parties etc.. Notons que le plus gros avantage de cette application, en dehors du fait qu'elle soit gratuite, est que contrairement au papier, on peut revenir en arrière, couper, coller, déplacer et rajouter des choses que nous aurions oublié (couper, coller et effacer peut se faire sur du papier mais c'est un petit peu plus compliqué surtout pendant les cours). Tout ceci permet de mieux hiérarchiser ses idées, de construire notre plan et de pouvoir passer à l'écriture de notre mémoire. Pour nous simplifier un peu plus la tâche, l'application permet d'ajouter divers éléments comme des images, vidéos, ou encore des liens nous conduisant directement sur la page du site etc... Qui plus est, l'application permet de partager nos magnifiques graphiques via différents moyens de communication (réseaux sociaux, mails etc...) et elle est relativement intuitive.
En vérité, je devais faire une note critique sur TheBrain mais celui-ci ayant décidé de faire grève, m'ayant énervé et annulé la volonté que j'avais de le tester, ma critique s'est donc portée sur X-Mind. Mais je reste fair-play et conseille d'essayer les deux applications afin de vous faire votre propre opinion ou encore de trouver d'autres applications.

Note critique sur The Brain


The Brain est un logiciel de mind-mapping. Le principe est de mettre à plat toutes les idées liées à un sujet de recherche et de les associer de manière logique.

Tout d’abord, j’ai utilisé le logiciel The Brain en cours, légèrement diffèrent de son frère presque jumeau Xmind. Après avoir testé les deux logiciels, ma préférence s’est porté sur The Brain, plus malléable à mon goût. Ma critique se portera donc sur ce logiciel.

L’utilisation de The Brain est très simple. La première étape consiste à mettre le thème principal ou l’intitulé du sujet de recherche dans le cadre central. Il est ensuite possible d’ajouter des « cadres filles », « frères » ou « parents » selon la filiation avec le thème principal. Cette « carte des liens » forme une hiérarchie des idées permettant d’avoir une vue d’ensemble dégagée afin de structurer le plan de recherche.

Je n’ai pas eu connaissance d’un tel outil avant la séance de mercredi. Dans la mesure où nous devons définir une problématique, The Brain nous impose de nous concentrer sur la quintessence du sujet. En effet, outre sa fonction première de trier les idées autour d’un mot clef central, The Brain « révèle » des idées non-pertinentes pour répondre au sujet. De plus, le logiciel astreint à organiser ses idées de façon logique et pertinente. Il précise ainsi l’intention de la recherche par un inventaire rigoureux et organisé et aide l’étudiant à problématiser son sujet. Il assure aussi l’organisation des idées en un plan méthodique afin de répondre à la problématique. Enfin, il reste très souple en ce qui concerne l’agencement des idées que l’on peut lier comme bon nous semble (plus que sur un support papier).


En bref, The Brain est un bon outil numérique pour la recherche. L’organisation méthodique qu’implique cette dernière n’est pas forcément facile à appréhender (gestion du temps, sélection des idées…). Les fonctions de The Brain parent bien à ce problème en organisant les idées selon une hiérarchie pertinente.

Sunday, November 5, 2017

Note critique: XMind

XMind est un logiciel de mind-mapping gratuit et facile d’accès. Une mind map est un graphique qui représente des idées, des pensées, des actions et des concepts pour un travail professionnel ou personnel, qui sont liés entre eux autour d’un noyau, d’un sujet principal. L’objectif de cet outil est de permettre de mettre ces idées en ordre de façon intuitive autour d’un sujet central, permettant de gérer toutes sortes de projets. A partir d’un sujet central déterminé qui a été créé sur une carte du logiciel, on peut mettre en place de façon diverse plusieurs informations relié à ce sujet, en créant des autres sujets: bulles, sous-sujets, qui sont reliés entre eux.

Les points positifs de ce logiciel sont, autre que sa gratuité, que l’on peut changer la structure de la carte avec un choix varié (différents types de carte équilibrée, organigrammes, arbres…), différents styles prédéfinis, le choix de la couleur de fond, papier-peint, une sélection de plusieurs thèmes, intégration de notes, de commentaires… Il est également possible d’intégrer plusieurs types de multimédias tels que des images, vidéos, pages url, mais aussi de partager ses graphiques sur différents réseaux sociaux et sur d’autres plateformes (mail, logiciel de notation comme Evernote, sur un blog en ligne…). C’est donc avec simplicité que le partage du graphique crée se fait.

Xmind est donc un logiciel qui permet d’imaginer une organisation de la documentation de ses idées centrales d’une manière pratique, originale, intuitive, colorée et attractive qui permet de réfléchir simplement. Le mind-mapping booste la créativité et cela permet de retenir de l’information autrement grâce à cette façon d’organiser ses idées, qui rend cela plus facilement mémorisable et proposant une organisation claire de ses idées. C’est donc un outil très utile pour un projet comme une rédaction scientifique, telle que le mémoire de master.

Friday, November 3, 2017

Logiciels de mind-mapping : note critique

Les logiciels de mind-mapping, tels que TheBrain ou encore XMind qui nous ont été présenté, ont pour but d’aider à organiser les idées clairement dans un ordre hiérarchique bien défini. Il est possible de partir d’un sujet principal et d’y affilier des informations ou d’autres idées par le biais de bulles reliées les unes aux autres Se construit alors ainsi une carte mentale sur un sujet précis qu’il est ensuite possible de réutiliser dans tous types de travaux. Ces outils peuvent être utilisés pour relier des idées les unes aux autres, trouver de nouvelles idées et de nouveaux liens mais également pour organiser les sources par thème, pour construire des plans permettant d’organiser divers travaux, etc.
J’ai personnellement essayé le logiciel TheBrain sur lequel il est possible de faire des cartes mentales très facilement, en déplaçant simplement le curseur pour créer de nouvelles affiliations et de nouveaux liens. La prise en main de l’outil est de ce fait très rapide. Néanmoins, il est de mon avis qu’il possède quelques défauts qui compromettent une utilisation efficace. En effet, les éléments se placent automatiquement les uns très près des autres et il est difficile de les placer comme on le souhaiterait. De plus, si l’on veut établir d’autres liens entre différents éléments, ils n’apparaissent jamais clairement sur la carte générale. Et enfin, il n’est pas aisé de naviguer de façon fluide sur la carte car lorsque l'on clique sur l’un des éléments, il se place automatiquement comme étant le sujet principal de la carte, il est alors nécessaire de revenir à chaque fois au sujet principal, ce qui fait que l’on voit rarement la carte en entier pendant que l’on fait des modifications. Même en vue générale, il est pratiquement impossible de voir la carte en entier si elle possède de nombreux éléments : les plus petits seront omis, il faudra alors zoomer sur certains éléments et la vision sera donc faussée, le sujet principal n’étant plus au centre, et d’ailleurs même plus visible.
Ce logiciel possède de nombreux défauts qui font donc douter de l’efficacité de son utilisation. Je recommanderai alors d’en essayer d’autres, comme XMind par exemple, qui semble être plus clair et apporter une meilleure vision de votre carte mentale grâce à des structures prédéfinies présentes même dans la version gratuite de l’outil.

Chloé Alcaïno